Accueil ActualitésGants et pratiques de soins Semaine sécurité patient...

Gants et pratiques de soins Semaine sécurité patient 2023 par le JePPRI

Semaine Sécurité des Patients 2023

Pour accompagner tout au long de cette semaine, les messages de la prévention du risque infectieux, le JePPri a réalisé 5 vidéos autour de la thématique des gants de soins

Vidéo : Désinfection des GANTS ? 
Pourquoi ne pas désinfecter ses gants pour les réutiliser ?
On gagnerait du temps, cela réduirait les coûts et surtout, la consommation de plastique !
Si au retrait de leur boîte,les gants sont des dispositifs relativement propres, leur contamination au cours des soins semble plus importante que des mains nues, comme le démontre cette étude coréenne (Risk of microbial transmission by reusing gloves after alcohol-based hand hygiene - ScienceDirect).
L’efficacité́ de la solution hydroalcoolique est validée sur la peau et non sur les surfaces inertes comme les gants. La désinfection de ces derniers pour leur réutilisation n’est donc pas souhaitable dans les services de soins !
D’ailleurs, même au sein du bloc opératoire, les dernières recommandations de l’OMS sur la prévention des infections du site opératoire rappellent que « pendant l'opération, la décontamination des gants avec de l'alcool ou d'autres produits dans le but de les réutiliser ne doit jamais être effectuée » 

 

Vidéo : GANTS dans les poches ? 
Les gants sont à porter au plus près du soin pour éviter leurs contaminations.
On rappelle que seul le conditionnement d’origine préserve les gants de :
   - L’intégrité des gants
   - La propreté des gants des contaminations de l’environnement 

 

Vidéo  : Double Gantage ?
Aucune recommandation n’évoque le double gantage dans les services de soins.

Au bloc opératoire, la plupart des chirurgiens préfèrent porter une double paire de gants pour leur propre protection contre les blessures par des objets piquants, tranchants et/ou les infections transmises par le sang.

Cependant, la recherche bibliographique n'a pas permis d'identifier d'études pertinentes susceptibles d'éclairer une recommandation en ce qui concerne le double versus le simple gantage dans la prévention des infections du site opératoire (recommandations de l’OMS). 

 

Vidéo : Port des GANTS en systématique
Selon la SF2H, il n’est pas recommandé de porter des gants lors des contacts avec la peau saine.
Le port des gants est recommandé :
   - en cas d’exposition au sang ou tout autre produit biologique d’origine humaine, de contact
avec une muqueuse ou la peau lésée
   - en cas de contact avec des produits chimiques
   - lors des soins si les mains des soignants comportent des lésions cutanées

Un mésusage des gants a été identifié par une étude anglaise (Loveday HP et al., 2014 : Clinical glove use: healthcare workers' actions and perceptions - ScienceDirect). Le port de gants était conforme aux indications dans seulement 42 % des cas et un risque de transmission croisée a été noté dans 37 % des observations. Les situations les plus fréquentes retrouvées sont l’absence de retrait des gants ou d’hygiène des mains après le retrait. Leur choix de porter des gants est influencé par la peur de se contaminer, les attentes supposées du patient ou de l’institution, et le gain de temps. 

 

Vidéo : Mêmes GANTS entre 2 patients
Même si les gants protègent le soignant, ils se contaminent au cours du soin et peuvent contaminer les mains lors du retrait.
Selon une étude américaine (Tenorio et al., 2001 : Effectiveness of Gloves in the Prevention of Hand Carriage of Vancomycin-Resistant Enterococcus Species by Health Care Workers after Patient Care | Clinical Infectious Diseases | Oxford Academic (oup.com)), après avoir pris en charge un patient porteur d’une BHRe avec des gants, ces gants sont contaminés avec la même bactérie chez 39% des soignants à la fin du soin. Et lors du retrait, les mains se contaminent chez 29% des professionnels qui avaient des gants contaminés.
C’est pourquoi il est recommandé de changer de gants entre 2 soins ou 2 patients et de réaliser une friction entre chaque paire de gants (recommandation SF2H).

Pour rappel : 1 soin = 1 paire de gants = 1 geste 

Gants et pratiques de soins Semaine sécurité patient 2023 par le JePPRI

Réservé aux abonnés

Cet article est uniquement accessible aux abonnés

Appuyer sur Entrée pour chercher ou la touche ESC pour fermer